Version imprimable

Current Size: 100%

A Mios, balade au fil de la Leyre

  • Parcours
  • Étapes
  • Dénivelé
  • Avis
  • Téléchargement
4.6 km
1h30 facile
Ville de départ : Mios Coordonées GPS : 44° 36' N -0° 56' W Dénivelé : 0 m
La commune de Mios est traversée par la Leyre, rivière qui prend sa source dans les Landes et qui alimente le Bassin d'Arcachon. Le long de ses rives, laissez-vous bercer par le son du courant et rencontrez la faune et la flore qu'abrite ce milieu à préserver ! Prenez un grand bol de Nature !
  • 1
    Zone libellule
    Si les stations d'épuration sont performantes pour la dépollution des eaux usées en matière de macro polluants (carbone, azote, phosphore), la zone libellule va plus loin en jouant le rôle de zone tampon : cet espace humide et végétalisé permet de réduire l'impact des eaux usées traitées sur le milieu récepteur tout en stimulant la biodiversité locale.

    Photos

    • 10102-eductour-mios--sbouachari-800x600.jpg
  • 2
    Zone Natura 2000
    Le réseau de sites Natura 2000 a la particularité de protéger les habitats et les espèces plutôt que les seules espèces tout en tenant compte des activités sociales, économiques et régionales présentent sur le site. La vallée de la Leyre a intégré ce réseau en juillet 1999.

    Photos

    • Natura-2000-iloveimg-resized.jpg
  • 3
    Leyre
    Longue de 135 km, cette rivière est le fruit de la rencontre de deux eaux, celle de la petite Leyre, claire et plutôt calme, et celle de la grande Leyre, foncée et impétueuse. De couleur rouille par la présence d'alios (minerais de fer), elle est bordée d'une forêt galerie d'où son surnom de "petite amazone"

    Photos

    • IMG-9181-800x600.jpg
  • 4
    La forêt galerie
    Elle est constituée d'une végétation dense à base de feuillus : chênes pédonculés, aulnes, saules roux, avec en sous bois diverses plantes herbacées qui ont besoin d'une grande quantité d'eau comme l'Iris des marais et l'Osmonde royale. Ce milieu constitut un habitat pour le Vison d'Europe et la Loutre tout deux mis sous protection.

    Photos

    • IMG-6296-800x600.jpg
  • 5
    Osmonde royale
    Cette fougère est l'une des plus grandes fougères poussant en climat tempéré. Surnommée la fougère fleurie, elle se pare d'un étrange plumet de couleur rouille durant l'été qui lui permet de se reproduire. Imposante et majestueuse , c'est une plante préhistorique.

    Photos

    • IMG-9986-800x600.jpg
  • 6
    Odonates
    Libellules et demoiselles font partie de cette famille d'insectes qui se métamorphosent 4 fois au cours de leurs vie. De l'état d’œuf, elles passent à celui de larve puis se transforment en nymphe pour enfin devenir l'insecte adulte que l'on voit voler au-dessus de la Leyre aux beaux jours. On différencie une libellule d'une demoiselle grâce à la position de leurs ailes lorsqu'elles se posent. Les libellules ont les ailes étendues tandis que celles des demoiselles se rejoignent au-dessus d'elles.

    Photos

    • Capture-iloveimg-resized.jpg
  • 7
    Iris des marais
    Aussi connu sous le nom d'iris jaune ou "Flamme d'eau", il se caractérise par sa longue tige et ses fleurs d'un jaune lumineux. Sur ses racines sont fixés des micro-organismes qui ont le pouvoir de purifier l'eau d'où sa présence dans la zone libellule.

    Photos

    • IMG-6324-800x600.jpg
  • 8
    Vison d'Europe
    Ce carnivore vit dans les zones humides telles que la Vallée de la Leyre. Ici, il trouve de quoi se nourrir toute l'année et peut nicher dans des terriers cachés par les racines des arbres et une végétation dense. Protégé, il est menacé par la destruction de son habitat, la mise en place de pièges destinés aux espèces nuisibles et par les collisions routières. Son déclin et aussi dû à une espèce envahissante qui se développe très rapidement et avec laquelle il rentre en concurrence pour la nourriture et pour l'acquisition de territoires : le vison d'Amérique.

    Photos

    • Mink1.jpg
  • 9
    Martin pêcheur
    Très vif, il est difficile de l'observer malgré ses vives couleurs. Pour attraper les petits poissons dont il se nourrit, il les guette depuis un perchoir, les repère et plonge littéralement sur eux pour les saisir avec son puissant bec. De retour sur son perchoir, il frappe sa victime contre une branche pour l'assommer et l'avale la tête la première pour que les nageoires n'opposent aucune résistance.

    Photos

    • kingfisher-2046453-960-720-iloveimg-resized.jpg

0 mètres de dénivelé

Total distance: 4.6 kilometers
  • Dénivelé de départ : 0m
  • Altitude d'arrivée : 0m
  • Altitude max. : 0m
  • Altitude min. : 0m

Donnezvotre avis

1
2
3
4
5