Version imprimable

Current Size: 100%

A Lanton, Audenge, Biganos, Le Teich sur les traces de Saint Jacques de Compostelle

  • Parcours
  • Étapes
  • Dénivelé
  • Avis
  • Téléchargement
30 km
3h facile
Ville de départ : Lanton Coordonées GPS : 44° 41' N -1° 2' W Dénivelé : 0 m
Sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, entrez dans la peau d'un pèlerin et partez à la rencontre du patrimoine ecclésiastique du Delta de la Leyre. Entre église, prieuré et fontaine miraculeuse, faites halte sur les ports de Biganos le long de la Leyre, rivière que l'on nomme aussi petite amazone. Accomplissez votre petit pèlerinage !

Vidéos

  • 1
    Eglise Notre Dame de Lanton
    L'église Notre Dame de Lanton est l'une des plus anciennes églises romanes du Bassin d'Arcachon. Cet, édifice, simple chapelle au départ, a été construit au croisement du chemin de Saint Jacques de Compostelle et du chemin du vieux port de Lanton. Il a fait de cette commune une halte bienfaisante pour les pèlerins qui recherchaient un peu de repos durant leur voyage. L'église a été repensée au XIXème siècle mais a tout de même su garder certains éléments du XIIème. Les parties basses de l'église ainsi que son chevet témoignent de sa période de création.

    Photos

    • Notre-Dame-de-Lanton-7-800x600.jpg
  • 2
    Les quatre chemins de Saint Jacques de Compostelle
    De toute l'Europe, les pèlerins, appelés les Jacquets, tracent leurs routes. Après la publication du fameux guide d'Aymeric Picaud, le "Codex Calixtinus", 4 voies principales sont empruntées pour traverser la France. Elles se rejoignent à Puente la Reina, en Espagne, pour former une seule et même voie que l'on nomme el Camino frances. La voie sur laquelle vous vous trouvez aujourd'hui est une voie dite secondaire. Elle se trouve sur le sentier du littoral et se nomme la voie des Anglais. En effet, de nombreux Anglais ou européens du nord arrivaient en bateaux et accostaient à Soulac (pointe du Médoc), pour ensuite longer les dunes, contourner le Bassin d'Arcachon, continuer sur le plateau landais et passer la frontière du côté d'Hendaye.

    Photos

    • Sans-titre-5.png
  • 3
    Histoire de Saint Jacques
    Vers l'an 800, un ermite, guidé par une étoile filante, découvre dans un champ, le tombeau de Saint Jacques. Ce champ se nomme "el Campus Stellae" (le champ de l'étoile) qui donne, plus tard, le nom de Compostelle. A c et emplacement, est édifiée une petite église qui devient, des années plus tard, une belle et grande cathédrale. Ainsi le pèlerinage de Saint Jacques débute et devient l'un des trois plus grands pèlerinages du monde effectué par les chrétiens avec Rome et Jérusalem.
  • 4
    Prieuré de Comprian
    Le prieuré de Comprian a été construit sur les vestiges d'une chapelle. On ne connait pas sa date de construction. Cependant, la première date écrite de son histoire remonte au début du IXéme siècle. Dés le début du XIéme siècle il est une étape sur le chemin de St Jacques de Compostelle. Durant cette période il joue le rôle d'hôpital et a la charge d'accueillir, de loger et d'entretenir les fidèles qui empruntent la voie des Anglais. Aujourd'hui, se site est privé et ne se visite pas.
  • 5
    Les motivations des pèlerins
    Au Moyen Age, les pèlerins entamaient ce périple de façon volontaire pour rattraper une faute grave, pour solliciter une faveur spéciale, notamment la guérison d'un mal, ou bien dans le but de rechercher leur "salut". Mais le pèlerinage peut être imposé par l'Eglise comme pénitence ou encore comme sanction judiciaire par le pouvoir civil. Que ce soit pour n'importe quelle motivation, ce voyage demeure une épreuve. Sur leur route, les pèlerins rencontraient de nombreux obstacles qui rendaient leur entreprise périlleuse : brigands, intempéries, famine, épidémies, guerres...Pour toutes ces raisons, ils voyageaient plutôt en groupe, parfois escortés d'une armée, en suivant un guide et en empruntant les routes connues jalonnées de sanctuaires, de couvents ou d'hospices prêts à les accueillir.
  • 6
    La fontaine Saint Jean
    La fontaine Saint Jean se trouve sur une ancienne voie romaine fréquentée par de nombreux pèlerins et marchands qui venaient s'y désaltérer et s'y reposer. Selon la légende, cette fontaine est à l'origine de miracles de guérisons. Autrefois, elle faisait l'objet d'un culte qui consistait à déposer un linge au bord de la source dans le but d'obtenir la guérison d'un mal.

    Photos

    • 20140616-163612.jpg

0 mètres de dénivelé

Total distance: 30 kilometers
  • Dénivelé de départ : 0m
  • Altitude d'arrivée : 0m
  • Altitude max. : 0m
  • Altitude min. : 0m

Donnezvotre avis

1
2
3
4
5