Version imprimable

Current Size: 100%

A Labrit "Parfums de landes"

  • Parcours
  • Étapes
  • Dénivelé
  • Avis
  • Téléchargement
39 km
4h facile
Ville de départ : Labrit Coordonées GPS : 44° 6' N -0° 32' W Dénivelé : 0 m
Cette balade vous emmène au cœur des petits villages des Landes de Gascogne, un itinéraire riche pour les sens qui mélange les fragrances de la pinède à d'autres plus exotiques.

Départ, place de l'église.
  • 1
    L'Eglise de Labrit
    De grands bâtiments publics témoignent des remaniements du bourg dans les années suite à la loi 1857 sur la mise en valeur et l’assainissement des Landes. L'église de Labrit a été complètement détruite comme en témoigne la photo prise par Félix Arnaudin, photographe ethnologue, spécialiste de la Haute Lande (1844-1921).

    Photos

    • db-CDT-40-tfinal-Eglise-de-Labrit-F-Arnaudin-web.jpg
  • 2
    Le château de terre des Albret
    Labrit est le berceau de la puissante « famille d’Albret ». Les Seigneurs d’Albret, ascendants de Jeanne d’Albret, mère d’Henri IV, édifièrent aux XIème et XIIème siècles un château en utilisant les seuls matériaux trouvés sur place : l’argile et le bois. Ce château de terre, classé Monument Historique, est le dernier témoignage de ce que fût leur résidence à Labrit.

    Photos

    • CDT-40-tfinal-Plan-cateau-de-terre-de-Labrit.jpg
  • 3
    La forêt de pins
    Que fait on avec tout ce Bois? La forêt des Landes de Gascogne est une forêt plantée et maîtrisée. La sylviculture moderne sélectionne les graines et les plants fertilise les sols et intervient pour améliorer la croissance et le développement de l’arbre. Dépressage, élagage, éclaircie, coupe rase sont les différentes étapes de la vie d’un pin avant son exploitation. A maturité vers 40/50 ans, il sera transformé en bois de charpente, de chauffage, parquets, lambris, panneaux pâte à papier, kraft… Pour tout savoir sur la forêt moderne , visiter le Centre de découverte Graine de Forêt à Garein.

    Photos

    • Labrit-Pins-et-bruyeres-2.jpg
  • 4
    Usine Biolandes
    Créer une entreprise pour distiller les aiguilles de pin maritime dans la plus grande forêt cultivée d’Europe, c'est le pari du fondateur de Biolandes dans les années 1980. L’essence de pin est destinée à la parfumerie et les résidus de distillation sont valorisés de manière originale : compostés, ils sont transformés en terreaux pour le jardinage ; séchés, ils sont valorisés en énergie. Aujourd'hui, producteur majeur d’huiles essentielles et d’extraits pour la parfumerie, la cosmétique , l'aromathérapie et les arômes, BIOLANDES offre aujourd’hui une gamme aromatique de 300 produits issus de 80 matières végétales collectées dans 30 pays.

    Photos

    • Usine-Biolandes-web.jpg
  • 5
    La tradition des "Mai"
    Dans la nuit du 30 avril au 1er mai, il est de coutume de planter un mai devant la porte des personnes que l'on veut honorer.Aujourd'hui, tout est prétexte à planter un pin (anniversaire, mariage, nouveaux élus...) En échange, les heureux destinataires doivent régaler toute la compagnie!

    Photos

    • Maillade-Marqueze-webBFPNRLG.jpg
  • 6
    L'église de Lencouacq
    L’église de Lencouacq ne possède pas de style défini, mais sa façade a été refaite en même temps que l’ajout des bas-côtés entre 1777 et 1784. Son élément le plus remarquable est son autel. La façade reconstruite est assez originale : elle présente une porte haute à deux battants en bois, et décorée par une menuiserie fine.

    Photos

    • Eglise-de-Lencouacq.jpg
  • 7
    Les forges de Brocas, le musée
    Le haut fourneau et le quartier des forges avec l’atelier, la grange charretière et les maisons des ouvriers à côté de l’étang réaménagé, c’est tout ce qui reste de ce haut lieu industriel minier et métallurgique. Les forges de Brocas, propriétés de la famille Larreillet, ont fonctionné de 1832 à 1889. Cette activité valorisait les ressources de la lande et de la forêt : la « garluche », minerai de fer local, le bois, transformé en charbon, le réseau hydraulique et sollicité une main d’œuvre locale importante. En 1843, un grand accident occasionné par une crue de l’Estrigon causée par de fortes pluies emporta plusieurs ouvriers et le maître des forges, Adolphe Larreillet. Son corps ne fut jamais retrouvé, ce fut un mystère. L’histoire dit qu’il avait avec lui la paye de ses employés !

    Photos

    • Brocas-Haut-Fourneau-1-SC.PNRLG-2.jpg
  • 8
    La fontaine de Brocas
    En bas de l’étang de retenue des anciennes forges de Brocas, la fontaine soignait toutes sortes de maux.

    Photos

    • Brocas---Fontaine-saint-Jean-Baptiste-web--3-.jpg
  • 9
    L'église de Vert
    C’est une église du Moyen-Age sur le chemin de Saint-Jacques, pour la visiter , demandez la clé à la mairie en face. Découvrez le retable en bois doré et ses peintures murales. Le plus inattendu est cette peinture du jugement dernier où le Christ apparaît de couleur noire.

    Photos

    • CDT-40-tfinal-Vert-Christ-Peintures-.jpg
  • 10
    Le lavoir
    Comme dans beaucoup de communes le lavoir était le lieu de rendez-vous des femmes du village, les langues se déliaient, et parfois rien ni personne n’était épargné. Les chants accompagnaient aussi les femmes au labeur... Ecoutez plutôt...

    Photos

    • Lavoir-de-Vert-FAC.jpg
  • 11
    Le four à pain communal
    Comme dans beaucoup de communes le lavoir était le lieu de rendez-vous des femmes du village, les langues se déliaient, et parfois rien ni personne n’était épargné. Les chants accompagnaient aussi les femmes au labeur... Écoutez plutôt...

    Photos

    • CDT-40-tfinal-Four-a-pain-Brocas.jpg
  • 12
    La ghorfa et l'oeuvre de la Forêt d'Art Contemporain
    Cette cabane en bois inspirée de l'architecture d'un poulailler perché des Landes a été imaginée par l'artiste marocain Younès Rhamoun. La "ghorfa" signifie chambre en marocain. Elle rappelle la chambre où il dormait dans la maison de ses parents. Il a construit d'autres "ghorha" à travers le monde à partir de matériaux trouvés sur place : Afrique, Pays Bas, Maroc, Singapour....

    Photos

    • CDT-40-tfinal-La-ghorfa-Vert-2013.jpg
  • 13
    La fontaine Saint Clair
    Mauvaise vue, mal aux yeux ? La fontaine Saint clair est la fontaine qu’il vous faut ! Trempez un mouchoir et tamponnez-vous les yeux. Il est dit que cette fontaine coulait autrefois sur la commune voisine de Labrit. Il se dit aussi qu’un jour, un vaurien lui fit un geste des plus grossiers. Outrée, la fontaine s’en alla à travers la campagne. Le curé de Vert alerté pria Saint Clair pour que la fontaine arrête sa fuite. Depuis, elle est là sur la rive droite du Bernin.

    Photos

    • CDT-40-tfinal-Fontaine-Saint-Clair-Vert.jpg

0 mètres de dénivelé

Total distance: 39 kilometers
  • Dénivelé de départ : 0m
  • Altitude d'arrivée : 0m
  • Altitude max. : 0m
  • Altitude min. : 0m

Donnezvotre avis

1
2
3
4
5