Version imprimable

Current Size: 100%

Au Teich, du Domaine de Fleury au Domaine des 4 paysans

  • Parcours
  • Étapes
  • Dénivelé
  • Avis
  • Téléchargement
5 km
Ville de départ : Le Teich Coordonées GPS : 44° 38' N -1° 1' W Dénivelé : 0 m
Si l'activité humaine sur ce territoire remonte à la préhistoire, c'est à partir de 1770 que l'homme a entrepris de transformer le paysage en aménageant les prés salés pour y creuser des salines puis des bassins à poissons. C'est ce paysage où la nature est dessinée, exploitée et entretenue par l'homme que vous allez découvrir.
  • 1
    Port du Teich
    Le port du Teich fut fondé par les Romains en même temps qu’une cité gallo-romaine appelée Boïos. Il se trouve sur un bras de l’Eyre, rivière qui prend sa source dans les Landes et qui se jette dans le Bassin. Longtemps port de pêche et ostréicole ces activités sont laissées de côté en 1982 pour faire place à un port de plaisance. Aujourd’hui, il peut accueillir jusqu’à 190 bateaux.

    Photos

    • IMG-1119-3.JPG
  • 2
    L'Eyre
    Longue de 135km, l’Eyre est une rivière qui prend sa source au cœur du Parc Régional des Landes de Gascogne. Elle est le fruit de la rencontre de deux eaux, celle de la petite Leyre, claire et plutôt calme, et celle de la grande Leyre, foncée et impétueuse. Dans son lit, L’Eyre de couleur rouille est bordée d’une forêt galerie d’où son surnom de « petite amazone ». A l’approche du Bassin d’Arcachon, elle se divise et s’ouvre donnant naissance à un Delta où eaux douces et eaux salées se mélangent. Ce milieu est un refuge pour une flore et une faune variées et fragiles.

    Photos

    • IMG-3112-2.JPG
  • 3
    Le Domaine de Fleury
    Autrefois, le Domaine de Fleury n’était que des marais perdus, impraticables et infectés de moustiques. L’Homme décide alors de prendre en main cet espace et de le rendre rentable en le transformant en marais salant puis en réservoir à poisson. Aujourd’hui, le domaine est totalement endigué et est considéré comme une espace naturel sensible à protéger. Refuge de nombreuses espèces animales et végétales, il est concerné par la convention de Ramsar relative aux zones humides d’importance internationale. Cette convention, qui a été signé en 1971 dans la ville iranienne de Ramsar, recommande la préservation des habitats des espèces pour permettre leur sauvegarde.

    Photos

    • IMG-0568-2-2.JPG
  • 4
    le paradis des oiseaux
    Vous venez d'entrez au "Paradis des oiseaux". Dans les prairies inondées, vous avez toutes les chances d'apercevoir des cigognes, hérons, aigrettes qui chassent fréquemment à cet endroit. Le long du sentier vous pourrez observer des arbres morts qui ont été volontairement conservés pour servir d’affûts aux différentes espèces d'oiseaux. De l'autre côté du port, à l’opposé du Domaine de Fleury, se trouve la réserve ornithologique où chaque année, des milliers d'oiseaux migrateurs font escale. On recense près de 260 espèces - dont 80 nichent sur place - que l'on peut apercevoir depuis une vingtaine d'observatoires, en se promenant sur les différents sentiers et circuits qui jalonnent la réserve.

    Photos

    • P.Paul2-2.jpg
  • 5
    Les écluses
    Les 6 écluses du Domaine fonctionnent toujours. Elles sont gérées et entretenues par le Conseil Général et le Conservatoire du littoral et permettent de réguler l’apport d’eau indispensable à la vie.

    Photos

    • IMG-1208-7.JPG
  • 6
    Flore du Domaine de Fleury
    Le sentier du domaine de Fleury est bordé de haies composé de différentes espèces de plantes. On retrouve notamment l’églantier (Rosa canina) qui, après ses roses printanières, se pare de petites boules d’un rouge vif. On les appelle cynorrhodon ou gratte cul. Ces petits fruits rouges persistent sur les rameaux alors que les feuilles tombent. Les oiseaux et certains humains en font alors leur délice. On y trouve aussi de l’aubépine. Cet arbuste vivace et épineux est surnommé pain d’oiseau. Ses fruits rouges murissent à l’automne et sont comestibles. Ses fleurs sont blanches teintées de rose. Le sureau fait aussi partie des plantes emblématiques du domaine. Il est réputé pour dégager un parfum âcre et désagréable lorsque l’on frotte ses feuilles entre les mains. Ses petits fruits noirs sont comestibles et font le bonheur des oiseaux.

    Photos

    • IMG-3183-2-2.JPG
  • 7
    Nichoir
    Cette grange coiffée d'un support métallique devait servir de nid pour une famille de cigogne. A ce jour, il reste vide. Peut être que le métal est trop froid pour leurs pattes!

    Photos

    • IMG-0623bis-2.jpg
  • 8
    Les prés du Teich : Domaine des 4 paysans
    Vous entrez maintenant sur le Domaine des 4 paysans. Au 19éme siècle, 4 Téchois obtiennent une charte de Louis Philippe pour aménager cet espace (30ha environ). Une copie de ce texte est affichée prés de la propriété de Villetorte (famille fondatrice). Depuis 1834, rien n'a changé à part les vaches Bazadaises et les Blondes d'Aquitaine qui ont pris la place des moutons de près salés et qui cohabitent harmonieusement avec toute la faune sauvage.

    Photos

    • IMG-0620bis-2.jpg
  • 9
    Le chêne pédonculé
    Les arbres qui bordent le sentier sont des chênes pédonculés. Ce sont de grands arbres pouvant mesurer entre 25 et 35 mètres de haut. Ils peuvent avoir une longévité de 500 à 1000 ans et plus. Le bois de chêne pédonculé est d’excellente qualité, durable et aux multiples usages. Les bois de meilleure qualité sont destinés à l’ébénisterie, la menuiserie, la tonnellerie ou encore la parqueterie. On l’utilise aussi dans la construction (charpentes, poteaux…) ou comme bois de chauffage. Les glands tombent lors de la glandée en automne et servent de nourriture aux sangliers du domaine.

    Photos

    • IMG-3438.JPG
  • 10
    Tortue Cistude
    C’est l’une des deux espèces de tortues aquatiques d’eau douce de France. Elle est strictement protégée. C’est un animal craintif et discret. Par temps sec et chaud, elle prend des bains de soleil sur les berges des fossés mais au moindre bruit ou danger, elle plonge dans l’eau. Elle porte le nom d’éboueur des zones humides car elle est en partie charognarde, c'est-à-dire qu’elle mange des animaux morts, en particulier des poissons. Elle se nourrit également d’animaux vivants comme des vers, des mollusques, des insectes aquatiques ou des crustacés. Ainsi, elle participe à l’équilibre écologique des zones humides.

    Photos

    • Emys.jpg

0 mètres de dénivelé

Total distance: 5 kilometers
  • Dénivelé de départ : 0m
  • Altitude d'arrivée : 0m
  • Altitude max. : 0m
  • Altitude min. : 0m

Donnezvotre avis

1
2
3
4
5