Version imprimable

Current Size: 100%

A Moustey, églises et fontaines guérisseuses, un retour aux sources !

  • Parcours
  • Étapes
  • Dénivelé
  • Avis
  • Téléchargement
11 km
3h facile
Ville de départ : Moustey Coordonées GPS : 44° 21' N -0° 45' W Dénivelé : 0 m
Deux églises pour un même village ? D’où vient cette curieuse cohabitation ? C’est un secret, mais les histoires et les légendes courent à ce sujet. Ici, bien d’autres histoires sont racontées sur les murs peints des églises au voyageur de passage ou au pèlerin en route pour Compostelle. Quant aux mystérieuses fontaines, il ne faut pas les contrarier sinon, elles déménagent leurs quartiers ! Bonne balade!

Départ salle des fêtes de Moustey.

Vidéos

  • 1
    Selon le proverbe gascon
    « Qu´ei tan corrut, tan virat, jamai n´ei vist duas gleisas hens un segrat » (J´ai tant couru, tant viré, jamais je n´ai vu deux églises dans un cimetière) Et oui ! D’après ce vieux proverbe, ces deux églises à clocher-mur de la fin du Moyen-Age ont été construites dans l’enceinte même du cimetière. L’église Saint-Martin (XIIIème siècle) servait au culte paroissial tandis que l’église Notre-Dame (XVème siècle), entourée de bâtiments, servait d’hôpital pour les pèlerins.
  • 2
    Les deux églises d'après Félix Arnaudin en1898
    Les deux églises de Moustey peu après la démolition du mur du cimetière et sa transformation en place publique. Pour les uns, l’église Saint-Martin servait au culte paroissial tandis que l’église Notre-Dame accueillait les pèlerins.

    Photos

    • Moustey-les-deux-Eglise-F.Arnaudin.jpg
  • 3
    Conte de la demoiselle de Pelay
    D’après la légende locale, la rivalité entre les seigneurs de Pelay et de Saugnacq aurait amené l’un d’eux à faire bâtir "son" église à côté de la première.

    Photos

    • contedemoiselledepelay.jpg
  • 4
    Peintures murales sur l'église Notre-Dame
    La plus célèbre des peintures montre Adam et Eve accompagnés du serpent cet animal rusé viendra qui persuader Eve de mordre dans le fruit défendu. Chassés du paradis pour avoir accordé leur confiance à l’animal, ils connaîtront la souffrance.

    Photos

    • Peintures-murales-eglise-de-Moustey.jpg
  • 5
    La fontaine Saint-Yves
    Non loin de là se trouve la fontaine Saint-Yves. La légende dit qu'elle coulait autrefois près des deux églises, mais un jour des villageois y jetèrent leurs ordures. Offensée, l’eau disparût et se mit à couler plus loin sur le quartier de Marianne. Une autre histoire raconte que le curé du village aurait lui-même déménagé la fontaine.

    Photos

    • CDT-40-tfinal-Fontaine-Saint-Yves-Moustey.jpg
  • 6
    L'église Saint-Martin
    Elle possède une mystérieuse porte, sauriez-vous la trouver ? Observez bien les flancs de l’église, une porte murée dite « Porte des Cagots » était réservée à ces malheureux marginaux que l’on fuyait comme s’ils avaient la peste.

    Photos

    • Porte-des-cagots-Moustey.jpg
  • 7
    Mur du cimetière de Moustey
    Le mur du cimetière est construit en « garluche », une pierre locale contenant du minerai de fer qui lui donne cette couleur brune. Utilisée comme pierre de construction, elle dans différents bâtis : maisons, églises, murs…

    Photos

    • CDT-40-tfinal-Garluche.jpg
  • 8
    Les quartiers de Lavigne et Berdoy
    Chemin faisant, de petits panneaux indiquent certains lieux dits qui portent de bien curieux noms. Beaucoup de noms de quartiers puisent leur origine dans la langue occitane. Lorsqu’un arbre ou un végétal prédominait dans le paysage, il donnait souvent le nom à un lieu, ainsi en est-il pour les quartiers suivants. Le quartier de Lavigne : vient de la vigne. Les propriétaires M. et Mme Taris, ont fait de ce quartier une base de loisirs : descentes en canoë, randonnées équestres, balades avec des ânes, et promenades en calèches sont proposées. Le quartier de Berdoy : vient de « vern », aulne ou vergne un arbre qui pousse près des rivières et dont le bois est utilisé pour faire des sabots.

    Photos

    • Mr-Taris--gite-de-groupe-et-d-etape--13-.jpg
  • 9
    Le Brous
    Ce mot gascon désigne des endroits broussailleux. Dans ce quartier, l’ancien lavoir, une belle bâtisse en pierre de pays, une ancienne école réaménagée en gîte, laissent penser que beaucoup de familles vivaient là.

    Photos

    • La-foret-Brocas-web.jpg
  • 10
    Le quartier de Richet
    Le hameau de Vieux-Richet était célèbre dans toute la région pour ses fameuses verreries. Pendant près de 40 ans les maîtres verriers utilisaient la ressource locale, le sable et le charbon de bois, pour la préparation de la pâte de verre. Savez-vous comment on appelait leurs habitants ? Les « caraflayres » (fabricants de carafes).

    Photos

    • Cheminee-de-l-ancienne-verrerie-du-Vieux-Richet--6-.jpg
  • 11
    L’église Saint-Jean-Baptiste
    Au bout du « chemin Saint-Jean » dans le paisible cimetière entouré d’un petit muret en pierres locales, se trouve l’église Saint-Jean-Baptiste qui date du XIème siècle. Remarquez son joli clocher-mur en bardage de bois de châtaignier tant il est original. Sur la porte en bois sculptée sont représentés Saint-Jean-Baptiste à droite avec l’agneau et Saint-Michel à gauche armé d’une lance et terrassant le démon, les deux protecteurs de l’église. A repérer aussi une frise sculptée de têtes humaines et animales sur le chevet. « Je suis faite pour Saint-Jean de Richet », qui peut bien se vanter de porter cette inscription ? Si ce n’est l’église c’est donc sa cloche !

    Photos

    • Eglise-de-Richet-Felix-Arnaudin.jpg
  • 12
    Peintures murales de l' église de Richet
    A l´intérieur des peintures murales de la fin du Moyen-Age. Sur le mur de gauche, sont représentées les vertus : Ici le pèlerin que l’on reconnaît grâce à son bâton est accueilli par une villageoise, sur le mur opposé les vices, un cortège d’animaux tirés par le diable, ils iront droit en enfer !

    Photos

    • Peinture-pelerin-Eglise-de-Richet.jpg
  • 13
    La fontaine Saint-Jean-Baptiste et Saint-Michel
    La fontaine Saint-Jean-Baptiste et Saint-Michel se trouve près d’ici, sauriez –vous la trouver ? Empruntez le petit chemin qui longe l’église en sortant sur la droite. La source est aujourd’hui tarie, elle soignait les maux de tête.

    Photos

    • Fontaine-Saint-Jean-de-Richet.jpg
  • 14
    La confluence des deux Leyres
    A quelques mètres de là dans le virage un chemin sur votre gauche mène au « hourc d’eyre » (la fourche de Leyre) comme on l’appelle ici c’est la confluence des deux Leyres. Un endroit magique que cette rencontre des deux rivières qui s’unissent pour se jeter quelques 100 km plus loin dans le Bassin d’Arcachon. Autrefois utilisée pour le flottage du bois, la Grande Leyre se découvre en canoë, quant à la Petite, elle est réservée aux pêcheurs.

    Photos

    • CDT-40-tfinal-Flottage-du-bois-a-Moustey.jpg
  • 15
    Moustey (les deux églises)
    Savez-vous combien de Km séparent Moustey de Saint-Jacques de Compostelle? 1000 km sont indiqués sur la borne en pierre devant l'église Notre- Dame

    Photos

    • SaintJacquesMoustey-PNRLG24.jpg
  • 16
    La forêt des Landes
    La forêt des Landes de Gascogne est une forêt plantée et maîtrisée. La sylviculture moderne sélectionne les graines et les plants fertilise les sols et intervient pour améliorer la croissance et le développement de l’arbre. Dépressage, élagage, éclaircie, coupe rase sont les différentes étapes de la vie d’un pin avant son exploitation. A maturité vers 40/50 ans, il sera transformé en bois de charpente, de chauffage, parquets, lambris, panneaux pâte à papier, kraft…

    Photos

    • La-foret-Brocas-web.jpg

0 mètres de dénivelé

Total distance: 11 kilometers
  • Dénivelé de départ : 0m
  • Altitude d'arrivée : 0m
  • Altitude max. : 0m
  • Altitude min. : 0m

Donnezvotre avis

1
2
3
4
5