Version imprimable

Current Size: 100%

Parcours sur le secteur grande Leyre landaise

  • Parcours
  • Étapes
  • Dénivelé
  • Avis
  • Téléchargement
21 km
6h facile
Ville de départ : Commensacq Coordonées GPS : 44° 11' N -0° 47' W Dénivelé : 0 m
Clairement identifiable par la végétation de feuillus qui contraste avec la forêt de pins maritimes du plateau, la Grande Leyre est un véritable chemin d’eau qui serpente en sous-bois et aux rives bordées d’osmonde royale.
L'eau, de couleur rouille glisse sur le sable onduleux. Le lieu est constellé de libellules et d’oiseaux. Aulnes et Chênes forment, une haie d’honneur en joignant leurs houppiers, véritable voûte végétale. La forêt galerie, étroite sur la partie landaise, sillonne ainsi la pinède. Rivière jeunes d'un point de vue géologique, La Leyre transporte du sable, qui s'accumule dans les méandres. Le canoë offre une chance pour découvrir en douceur cet espace naturel riche et fragile.
La réglementation impose à tous les pratiquants de savoir nager avant de partir naviguer en canoë. Cette activité est proposée aux enfants nageurs, accompagnés de leurs parents, à partir de 6 ans.
  • 1
    Ici, la rivière semble être juste née
    Étroite, elle s’engouffre sous la voûte végétale vers un univers que seule la navigation permet d'atteindre... Dès les premiers mètres, à l’aide de votre pagaie affiner votre trajectoire pour éviter branches et bancs de sable affleurant. Pagayer en douceur.

    Photos

    • Etape-2LeyreMexico10.JPG
  • 2
    Au fil des méandres des rais de soleil traversent les frondaisons épaisses
    Au fil des méandres des rais de soleil traversent les frondaisons épaisses puis éclairent l'eau et le sable aux couleurs fauve. Les surprises se succèdent à chaque virage : un affleurement d'argile frais, un branchage lisse dont les prolongements s'ouvrent comme des bras accueillants, des berges végétales d'un vert tendre. Les virages se succèdent. Le courant lisse est faible mais régulier. Prenez votre rythme de croisière en pagayant sans forcer et en empruntant les lames d'eau les plus épaisses pour profiter de leurs petites accélérations.

    Photos

    • Etape-3Leyre-foret-galerie-CF-PNRLG.jpg
  • 3
    La Pouloye
    Juste en aval, en rive droite droite, une première occasion d'escale : une simple plage, une petite halte nautique sous les chênes et un robinet d'eau potable ! Bienvenus à La Pouloye, sur la coMmune de Trensacq. Ici, il est possible qu'une armée de moustiques Aedes monte la garde ! L'isolement est réel, vous voici dans l'intimité du chemin d'eau.

    Photos

    • Etape-4expo-FG-PNRLG-3.jpg
  • 4
    La libellule
    Continuez votre parcours à la pagaie au fond de la minuscule vallée, tortueuse à souhait, où l'eau coule toujours, même en période d'étiage. La faible pente suffit à créer un courant régulier. Toutefois, mieux vaut éviter les crues en hiver, quand le courant constitue un piège redoutable en s’engouffrant dans les branches tombées dans ce lit étroit. Au fil de l'eau, le couvert végétal surprend. Les arbres s'étalent au-dessus de la rivière pour capter quelques rayons de soleil, formant ainsi ce tunnel de verdure appelé forêt-galerie. Elle constitue un biotope singulier, véritable corridor de déplacement pour les espèces. Observez les survols indolents des libellules d'un bleu-vert métallique qui vous accompagnent ponctuellement.

    Photos

    • Etape-5-Demoiselle-sur-l-Eyre-M.VION-imagefull.jpg
  • 5
    Le pont de Cantegrit
    Il marque un des derniers repères artificiels de votre parcours. Vous entrez dans un des tronçons le plus isolé et sauvage de La Grande Leyre. Si vous y prévoyez la pause déjeuner, ne laissez aucune trace de votre passage. Emportez vos effets et rebus de repas !

    Photos

    • Etape-6expo-FG-PNRLG-4.jpg
  • 6
    Pagayer dans le calme absolu
    Pagayer dans le calme absolu de ce secteur d'une longueur de 10km jusqu'au prochain pont (soit 2h environ de navigation). Ici, le vert tendre des algues et des osmondes royales, ces grandes fougères (protégées) tranchent avec le noir des troncs en contre-jour, alors qu'argile, alios (grès typique des Landes), tourbe et sable façonnent ensemble les rives. Ici, les bois déracinés se jouent de nous : recourbés, tordus, noués, emmêlés. Là, des feuilles immergées révèlent des palettes multicolores.

    Photos

    • Etape-7scanRouille01FG-PNRLG.jpg
  • 7
    Le trou du baigneur
    A mi parcours, dans une des courbes, le courant s'accélère et le petit rapide débouche dans une large vasque au fond sableux tapissé de barkhanes, où la foret galerie s'est largement ouverte. Vous voici transportés dans une forme d'exotisme, tant la lumière est forte et l'eau invite à la baignade… Ce lieu est surnommé localement « le trou du baigneur ». Juste en aval, un autre petit rapide vous invite à poursuivre après votre pause.

    Photos

    • Etape-8-Le-Trou-du-Baigneur--FG.jpg
  • 8
    Le pont de la Forge
    Attention toutefois au petit rapide juste en amont du pont. Il présente un enrochement vif. Passez plutôt à gauche en empruntant la lame d'eau la plus épaisse. Débarquement en rive gauche. Remonter votre bateau jusqu'aux pins et le bord de route au dessus … tel un dernier effort avant la navette retour à Mexico.

    Photos

    • Etape-9-expo-FG-PNRLG-5.jpg

0 mètres de dénivelé

Total distance: 21 kilometers
  • Dénivelé de départ : 0m
  • Altitude d'arrivée : 0m
  • Altitude max. : 0m
  • Altitude min. : 0m

Donnezvotre avis

1
2
3
4
5

Téléchargements