Version imprimable

Current Size: 100%

Le 1er mai, c'est la foire à Saint-Justin

Par Elise,
Office de tourisme ...

Elise
Convivial

Bien que non native du village, j’ai tout de suite su que ce jour-là, je n’irai jamais fêter ailleurs le travail ! Pensez-vous ! La foire du 1er mai à Saint-Justin, l’héritage de 7 siècles d’histoire ! Comment oserait-on interrompre une tradition aussi identitaire de notre bonne vieille bastide.

A Saint-Justin, sur la Route de Roquefort, juste avant la zone artisanale, une maison de pierre toute en longueur s’étire au soleil levant. Un petit sentier la borde et s’enfonce vers la pinède. Il menait autrefois à l’ancien haut fourneau du Moulin du Martinet. Les résidus des forges l’empierraient de petits cailloux bleus que l’on retrouve encore, deçà delà, comme semés pour se souvenir de cette industrie disparue.

De part et d’autre du chemin bleu, sur la prairie perdue d’un côté, sous le bosquet de chênes de l’autre, se produit tous les ans un événement que pour rien au monde, personne ici ne manquerait : la grande foire du 1er mai.

Ainsi chaque année, 2000 personnes foulent le chemin bleu, ce trait d’union avec le passé, tandis que 200 bénévoles et autant d’exposants plissent le front, les yeux rivés vers le ciel, « Pourvu qu’il ne pleuve pas ! ».

 

C’est qu’elle est bien spéciale cette fête de printemps. Avec le temps, bien sûr, les choses ont changé… Plus de comice agricole où les maquignons se pressaient, évaluaient la croupe d’un bœuf gras ! Mais l’esprit du terroir est toujours là !

 

Il est dans cette grande ferme où l’on retrouve les chevaux, ânes, mulets et tant d’autres amours de poils et de plumes. Les enfants s’y pressent, ravis de gratouiller le dos d’une chèvre, de faire des papouilles aux chiens de meutes et de recevoir en retour une bonne léchouille baveuse !

 

 

Il est sur les stands des producteurs où l’on goûte les saveurs de toute la région: fromages de brebis, jambons du Pays, conserves, pastis joufflus, tourtières dorées et croustillantes… Là-bas ce sont les asperges, droites dans leurs bottes, et là encore les fraises, impossible pour moi de résister à la ciflorette et à son goût de fruit des bois !

Il est dans l’accent des conversations, des retrouvailles entre amis, dans ce joyeux tintamarre festif rythmé par le son des trompes de chasse.

Il est près des chapiteaux dans les odeurs de grillades invitant au banquet, dans celle de barbe à papa ou de churros guidant les pas vers la fête foraine.

 

Il est dans les couleurs de ce grand jardin éphémère où les badauds s’attardent, suspendus à leur rêve de renouveau. On les voit, ajouter, retirer, une couleur, une variété et petit à petit composer le massif ou le potager de leur songe tandis que l’horticulteur patient, le sachet à la main, attend. Un prix pour le tout et l’affaire est dans le sac. On s’éloigne le sourire aux lèvres.

Car faire des affaires, c’est aussi le but du jeu ! Sur le champ de foire, comme toujours, on trouve de tout et des commerçants volubiles, vantant leur marchandise, au meilleur prix, bien sûr !

L’esprit du terroir, enfin, j’ai plaisir à le retrouver dans les yeux de Roger, le doyen du comité organisateur qui, au soir de chaque 1er mai, regarde au loin, là où se perd le chemin bleu, petit sourire aux lèvres, satisfait du travail accompli et dit : c’était encore une belle foire !

Si vous aimez ces chemins de mémoire, en partant de la Place des Tilleuls au cœur de la bastide de Saint-Justin, suivez la boucle de Douzevielle. Elle vous mène vers les premières vignes de l’Armagnac près du chai de Soube et son Musée du Paysan puis s’enfonce dans la pinède jusqu’à l’airial de Douzevielle et son église romane. Elle revient vers le bourg en suivant les anciens chemins de bergers, là où passe chaque année la route de la Transhumance mais ça c’est une autre histoire…

Retrouvez cette boucle : "A Saint Justin, flânez de bastide en airial"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Votre commentaire:

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.