Version imprimable

Current Size: 100%

La fête de la distillation dans les Landes d'Armagnac

Par Elise,
Office de tourisme ...

Elise
Convivial

Dimanche 9 novembre à Hontanx - Ciel de novembre ce matin, bas, nacré de gris. On y est : les courtes journées, la pluie, le froid, l’hiver qui arrive, annoncé par les grues…Petit coup de blues? Pour balayer la nostalgie, j’ai appliqué ma recette infaillible : chaussures de marche et hop, dehors !

Dans les Landes d’Armagnac à l’automne, la mélancolie n’est pas de mise ! D’abord, qui parle de grisaille ? Si le ciel est monotone, sur la route, les couleurs de feu sont partout. Elles éclaboussent les fougères, réchauffent les feuillages des chênes. Des cimes des acacias tourbillonnent des confettis d’or. Et ça tombe bien : c’est à une fête que je me rends, la Fête de la Distillation.

Le rendez-vous est au Château d’Aon à Hontanx, petit village au sud de Villeneuve de Marsan, au cœur du Bas-Armagnac Landais. On entre dans la cité en passant sous l’arche d’un beffroi. Ici, histoire et armagnac font bon ménage, c’est une évidence ! Le château dresse sa haute silhouette de pierre ocre sur un tertre. Tout en bas, le grand étang étire ses eaux paisibles ridées par le sillage de quelque canard ou oiseau d’eau.

 

 

 

Nous sommes une vingtaine de curieux, bien attentifs autour de Michèle, notre guide. Maison Forte, chapelle seigneuriale, bastide, moulin, pêcherie, étangs, vignoble, le passé de Hontanx revit. Au fil des mots et des pas, l’histoire se fait naturelle, toute une atmosphère!

 

 

L’air est vif. Le ciel, maintenant percé d’un soleil blanc est traversé par un vol de palombes. Dans la rue, ça sent dimanche ! Un bon fumet de rôti aiguise l’appétit, il est temps de rentrer.

Le Domaine de Lassaubju, c’est d’abord une belle maison de famille : portail orné des initiales du domaine, volets blancs, élégant lambrequin sous les toits. Dans la cour, Véronique et Frédéric Blondeau reçoivent les visiteurs avec simplicité et gentillesse. Chambres d’hôtes, gîte Bacchus… l’accueil, c’est leur quotidien.

 

Quand je pénètre dans le chai, une atmosphère très douce m’enveloppe aussitôt. L’ambiance est paisible, feutrée. Comme sur une scène, l’alambic est au centre de toutes les attentions. La belle locomotive de cuivre ronronne sous l’œil attentif du distillateur. Il nous explique le voyage du vin dans la curieuse machine. De plateaux en serpentins, le mot alambiqué prend tout son sens ! Au bout du tortueux périple s’écoule une eau d’argent au parfum très agréable. La part des anges a-t-elle un goût de paradis ? Je ne résiste pas à la tentation et plonge mon index dans l’entonnoir de cuivre. Prudente, je goûte du bout des lèvres et surprise, aucun feu mais une multitude d’arômes fruités et floraux. Tentez l’expérience, sur la peau l’alcool s’évapore et il ne reste que les parfums !

 

Autour de l’alambic, on discute, on parle surtout d’autrefois : évocation du grand-père bouilleur de cru, du temps où dans chaque ferme on distillait son eau de vie qui servait à la fois d’antiseptique et de remontant… l’enfance est dans les conversations.Des voix, un mouvement, nous sommes tirés de cette rêverie par Frédéric et Véronique. Il est l’heure de passer à table. Auparavant, en guise d’apéritif, ils nous invitent à partager le brûlot.

Dans le chaudron de cuivre, quelques litres de Blanche d’Armagnac, deux gousses de vanille, des quartiers d’orange et de citron, du sucre. Une étincelle et la potion magique s’enflamme ! C’est spectaculaire.

 

Remuant l’eau de feu, la louche s’élève. Des flammes bleutées s’écoulent, dessinant des volutes de lumière. Une grande partie de l’alcool disparaît dans le flot éblouissant. Passons à la dégustation. Ma voisine soupire : « je me noierais dedans.. » C’est dit! Je n’avais pas prévu de rester pour le déjeuner mais le temps des dîners au pied de l’alambic ne fait que commencer.

Comme moi, fêtez l’Esprit de l’Armagnac et retrouvez tous les rendez-vous des Landes d’Armagnac !

 

En toutes saisons, mon bon plan évasion, c’est ici, dans le Bas-Armagnac, en suivant la balade de Hontanx, entre coteaux et étangs.

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Votre commentaire:

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.